Depuis le 1 MAI 2013

Toutes les rectifications sur les culasses de nos clients sont interrompues suite à diverses erreurs d'interprétation de sinistres moteurs par plusieurs cabinets d'expertises.

Voir l'onglet EXPERTISES ABUSIVES.

 

Page: rectification/culasse.

De nombreuses pièces moteur légèrement usées ou déformées peuvent être remises en état et donc recyclées par une rectification des surfaces.

 

  • A réception, les pièces sont contrôlées et mesurées avec rigueur.
  • Toutes les pièces qui ne sont pas dans les tolérences de réparation sont remplacées.
      • Nettoyage des pièces.

Avant tous travaux de rectification, les pièces sont nettoyées par ultrasons.

  • L'action des ultrasons génére des micro-bulles qui viennent imploser au contact de la pièce avec une fréquence élevée pour éliminer les calamines et les corps gras.
  •  L'ultrason permet de nettoyer des cavités inaccessibles et des micro-fissures invisibles à l'oeil nu, mieux que tout autres moyens.
  •  Une machine à laver par aspersion est utilisée pour le rinçage des pièces.

 

 

 Machine de nettoyage par ultrasons construite et adaptée par nos soins.

               

 

 Machine à aspersion.

 

 

  Culasse après nettoyage.

         

 Le nettoyage par ultrasons facilite la détection des micro-fissures lors du passage en épreuve et permet des résultats optimums .

      •  Epreuve de culasse.

 

 

  • Une épreuve de culasse permet de détecter les porosités, les fissures internes et les défauts d'étanchéité des opturateurs d'eau (pastilles de dessablage, bouchons, tube d'eau...)
  •  Pour sa mise en épreuve, la culasse est bridée sur un bâti, et immergée dans un bac d'eau chaude à 70° environ.
  •  Le circuit de refroidissement est remplacé par une pression d'air entre 6 et 8 bars (suivant le type de culasse), cela permet de détecter les fissures et les porosités.
  • L'action de l'eau chaude permet une dilatation des surfaces, favorisant ainsi l'ouverture des fissures pour créer des fuites d'air comprimé plus importantes qu'a l'eau froide.

 

 Culasse en épreuve.

    

     

 Matériel construit et adapté par nos soins.

 

 

Lorsqu'une culasse est poreuse ou fissurée, l'endroit de la fuite est indiqué.

      •  Surfaçage du plan de joint de culasse en alu ou en fonte, essence et diesel.

 

  • Suite à une surchauffe du moteur, le plan de joint de la culasse se déforme, il est primordial de remettre cette surface plane pour une étanchéité optimale du joint et le bon fonctionnement du moteur.

 

 Surfaçage sur machine à meule,

  

 

ou avec machine outil.   

   

 

      •  Remplacement des guides et des sièges de soupapes usés ou défectueux, rectification des sièges et des soupapes.

 

  •  Lors de la remise en état des culasses avec un kilomètrage élevé, les guides de soupapes ont une usure prononcée et provoque un mauvais guidage des soupapes, une perte d'étanchéité ainsi qu'une usure irrégulière des sièges de soupapes et des soupapes, pouvant même risquer une rupture de la tige de soupape avec des dégats importants sur cylindres, pistons et culasse.
  • Après le remplacement des guides de soupapes, la rectification des portées de sièges et de soupapes est nécessaire pour une étanchéité optimale et donc une meilleur combustion, une remontée de puissance, une économie de carburant pouvant atteindre 40% et une pollution moindre.

 

        

  

Rectification d'une soupape.

 

    

  Rectification d'un siège de soupape avec outil 3 angles.

 

 

 

    A gauche les sièges et soupapes rectifiés, à droite les portées sont usées et détériorées.

      • Remplacement des chambres de précombustion.

 

  • Les chambres de précombustion sont présentes sur tous les moteurs diesel à injection indirect.
  • Elles sont insérées dans la culasse et maintenue sur la moitié de leur surface par le joint et le bloc moteur, l'autre moitié est au dessus de la surface du piston.
  • Le remplacement des chambres de précombustion est nécessaire lorsqu'elles sont trop fissurées.
  • Une chambre fissurée peut se séparer en deux parties, la partie non maintenue au dessus du piston va sortir de son logement et tomber dans le cylindre.
  • L'espace entre le piston en position haute et la culasse est d'un millimètre environ, le morceau de chambre qui peut mesurer de 20 à 30 millimètres va détruire le moteur (culasse, piston, bielle, vilebrequin, bloc) en moins de 2 tours moteur.

        Ici un fichier photos PDF sur les chambres détruites.

 

Bielle tordue suite à l'introduction d'une partie de la chambre dans le cylindre.

    

 

Chambres de précombustions fissurées dessus et derrière.

  

 

Usinage du lamage de repos de chambre et lamage prêt à recevoir la chambre neuve.

   

 

      

      •  Travaux divers.

 

  • Extraction de vis et goujon cassé.
  • Extraction de bougie de préchauffage cassée.
  • Réparation de taraudage pour bougie d'allumage et vis.
  • Soudure aluminium sur les trous d'eau et plan de joint corrodé.
  • Remplacement de pastille de dessablage.  
      • Suivi des culasses et des travaux.

 

  • Toutes les culasses et autres pièces ont un suivi informatique décrivant les travaux réalisées ainsi que toutes la métrologie.
  • Chaque culasse porte un numéro unique afin de connaître les travaux effectués ultérieurement même aprés plusieurs années.

Ce numéro est frappé sur la culasse (du type  14EC001).






 

ESPIOT COMPÉTITION

9, Bazile

17130 COURPIGNAC (France)

Tél: 05-46-70-36-42

Siren:408503100

 
Tous les éléments de ce site, textes,logos et photos sont notre propriété.
Toute utilisation sans notre autorisation écrite est strictement interdite.
Tout contrevenant à cette protection fera l'objet de poursuites.





création moteur dynamique: Sarl Webdefi- bp6- Montendre